Reporter une échéance de crédit

Le remboursement de crédit s’effectue souvent sur une longue durée. Si vous pensez avoir un problème de paiement, il est possible de procéder à un report d’échéance. Peu connue par le public, c’est une pratique assez courante en matière de crédit immobilier.

Comprendre les circonstances

Pour la banque, le bien immobilier est le gage de son argent. En cas de non-paiement des mensualités, après avis, la banque le saisit. En effet, pour tout établissement emprunteur, la défaillance d’un client dans le remboursement est vitale. Ainsi, il est conseillé pour les débiteurs de prévoir les pannes d’argents.

Mais, dès qu’une panne d’argent se forme à l’horizon, il est toujours sage de demander un report d’échéance. En pratique, il s’agit de faire une petite pause dans le remboursement des crédits dans le but de redonner un rebond à la finance.

Le principe du report d’échéances

Un report d’échéance conduit à une rallonge du crédit. En effet, lorsque vous demandez un report d’échéance, ces mensualités reportées seront à payer à la fin du crédit. Ainsi, le report peut se porter sur une ou plusieurs traitent selon les difficultés financières subites par le créditeur.

Toutefois, dans certaines banques, les clients peuvent bénéficier jusqu’à trois reprises sur une échéance de 12 mois. Un avenant va par la suite être annexé au contrat du prêt initial une fois que les deux parties ont convenu un accord sur le report d’échéance.

Les types de crédits concernés

Ce ne sont pas tous les crédits qui sont concernés par le report de crédit. Ce sont seulement les crédits immobiliers qu’ils soient à taux fixe, révisable ou mixte qui peuvent faire l’objet d’un report d’échéance. Par contre, les prêts réglementés comme le prêt-relais ou les prêts épargne logement ne sont pas concernés. Pour éviter d’être pris aux dépourvues, il est toujours sage de procéder à un examen attentif des clauses du contrat de prêt.

Le coût du report d’échéances

En principe, demander un report d’échéance n’engage aucun frais. Cependant, en reportant l’échéance d’un crédit sur un ou plusieurs mois, vous augmentez le coût final du prêt en question.

En effet, les intérêts et l’assurance même pendant cette période de report seront toujours à payer.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *