Le marché dans la zone euro : solidarité et discipline

A ses grands débuts, la zone euro connaissait un grand succès économique. Mais très tôt, on a pu remarquer que certains pays membres de la zone euro manquaient de sérieux dans leurs systèmes économiques, faisant ralentir les actions et l’économie de l’union. Ces pays étaient alors fragiles, causant d’énormes dégâts économiques et des divisions. Le marché dans la zone euro doit donc reprendre avec une solidarité et une discipline accrue. Quelles sont les causes du manque de solidarité et de discipline dans la zone euro ?

La collaboration entre les Etats souverains et les banques

Pour certains pays fragiles, et même pour les pays qui ont une économie bien assise, il existe un cercle vicieux entre le risque souverain et celui bancaire. C’est une menace très grave pour certains pays en particulier de la zone euro, et par conséquent pour cette zone dans son entièreté. Pour contrer cet état de chose, il urge que les banques s’unissent véritablement et que les marchés de capitaux fragmentés en fassent de même. Dans le cas contraire, la zone continuerait de mal fonctionner, et de ne pas profiter des avantages de l’intégration monétaire, dont la stabilisation totale. Il existe d’autres causes certes secondaires, mais qui sont importantes. Par exemple, la zone euro est incapable de gérer les différentes crises budgétaires.

Apport de solutions

Pour ramener la zone euro sur la voie de la solidarité et de la discipline, il est important de finir avec ce cercle vicieux qui existe entre les banques et les Etats. Pour ce faire, les établissements bancaires ayant un actif trop concentré sur une quelconque signature souveraine, doivent être sanctionnés. Il faudra aussi penser à remplacer les différentes règles budgétaires qui ont cours dans la plupart des pays de l’union, et prévoir un système de restructuration des dettes des Etats.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *